AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sénèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel L
Invité



MessageSujet: Sénèque   Sam 29 Avr - 11:47

V

Marcus Cicéron jeté entre les Catilina, les Clodius, les Pompée et les Crassus , les uns ennemis déclarés, les autres amis irrésolus, alors qu’il était ballotté avec cette république qu’il maintint quelque temps à flot pour finalement sombrer avec elle, ni rasséréné quand les choses allaient dans son sens, ni patient quand elles lui étaient contraires, que de fois n’a-t-il pas exécré son fameux consulat, le même qu’il avait exalté non sans raison mais sans mesure !
Sur quel ton pathétique ne s’exprime-t-il pas dans une lettre à Atticus de la période où Pompée fils, après la défaite du père, s’efforçait en Espagne de ranimer une armée brisée !
« Tu me demandes, écrit-il, ce que je fais en ce moment ? Je me morfonds dans ma résidence de Tusculum , en semi-liberté. » Il ajoute des considérations où, dans l’ordre, il regrette le temps passé, se plaint du présent, désespère de l’avenir. Cicéron se dit « en semi-liberté » : or, en vérité, jamais un sage ne consentirait à une formule si médiocre, jamais il ne sera « libre à demi », mais toujours homme de liberté pleine et entière, sans entraves, législateur de soi et au-dessus des autres. Que peut-il y avoir en effet au-dessus de celui qui est au-dessus de la fortune ?


Sénèque
« Sur la brièveté de la vie »
Revenir en haut Aller en bas
Trouvère06
Plume d'oiseau


Masculin Nombre de messages : 54
Age : 70
Localisation : CAGNES SUR MER (Alpes Maritimes)
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Seneque   Ven 20 Oct - 14:33

Vaste interrogation.

La grande épidémie de peste noire fit en Europe des millions de morts (la population fut ramenée de 60 à 40 millions si ma mémoire est bonne) et frappa toutes les couches sociales.

Cela peut faire partie des éléments de réponses.

Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Michel L
Invité



MessageSujet: Re: Sénèque   Dim 22 Oct - 17:18

Oh je n'en pense rien de plus. J'avais cité cette idée alors que j'e répétais une pièce de Brecht "Le procés de Lucullus", et que j'étais imergé dans l'époque Romaine... Very Happy Merci de ton passage, et amitié
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sénèque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sénèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Mespoemes.net :: Autres :: Le bar-
Sauter vers: